Attaque DDoS sur les serveurs Rackspace

Les serveurs DNS de Rackspace ont subit une attaque DDos ( par déni de service distribué, voir Dénis de service et hébergement) durant plus de 12 heures.

Attaque DDoS sur les serveurs RackspaceL’attaque DDoS visant les serveurs DNS de Rackspace avait pour but de rendre son cloud inaccessible. Après plus de 12 heures de perturbations, durant lesquelles les DNS de Rackspace ne fonctionnaient que partiellement et le cloud était à lui inaccessible, tout est finalement rentré dans l’ordre. L’accès au cloud de Rackspace était impossible durant tout ce laps de temps.

Cette attaque DDoS visait les datacenters Rackspace de Chicago, de Virginie du Nord et de Londres, dans lesquels se trouvent les serveurs DNS de la société américaine. L’attaque a été bloquée assez assez rapidement après avoir été identifiée, en blacklistant les serveurs à la source des requêtes de masse.

Rackspace a cependant prévenu que certaines perturbations pourraient encore se faire sentir:  « En raison de la nature de l’événement, une partie du trafic légitime adressé à notre infrastructure DNS peut être bloqué par inadvertance. Nos équipes travaillent activement à l’atténuation de l’impact de l’attaque et à la stabilisation du service ».

Commentez ou posez votre question

Votre email ne sera pas public.